Le nombre des infractions économiques relevées au cours du mois de septembre 2021, ont doublé par rapport au mois d’août, pour atteindre 5 511 infractions, a indiqué dimanche dans un communiqué, le ministère du Commerce et du développement des exportations. La hausse des infractions détectées fait suite à l’augmentation du nombre des visites de contrôle effectuées (41 129 visites, en hausse de 30%), selon le bilan du contrôle économique au titre du mois de septembre courant. Les infractions relevées concernent principalement, la non transparence des transactions (70%), les dépassements au niveau des produits industriels divers (36%), des produits agricoles et halieutiques frais (35%), des prix et de la spéculation (27%), des produits d’alimentation générale (22%) et les abus constatés dans les boulangeries, les restaurants et les cafés (7%) outre le détournement des produits compensés (3%). Les marchandises saisies sont des produits alimentaires subventionnés, tels que les dérivés des céréales (le sucre, l’huile végétale), ainsi que des intrants agricoles, des produits fourragers, des engrais, des fruits et légumes, des volailles, des viandes, des poissons et des œufs, des paquets de tabac, ainsi que des détergents et des produits cosmétiques.