L’inflation a confirmé sa tendance haussière en s’élevant à 7,2% en mars 2022, contre 7% en février et 6,7% en janvier, selon les données publiées mercredi 6 avril par l’Institut national de la statistique (INS). Cette augmentation est expliquée essentiellement par l’accélération du rythme des hausses des prix des boissons alcoolisées et tabac (21% contre 19,4% en février), ainsi que des prix du groupe des articles d’habillement/chaussures (9,8% contre 8,9%) et des prix du groupe des meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer (6,1% contre 5,7%). En mars 2022, les prix de l’alimentation ont augmenté de 8,7% sur un an. Cette hausse provient principalement du renchérissement des œufs de 22,2%, de l’huile d’olive de 20,6%, des fruits frais de 18,9%, des prix des volailles de 14,1%, du lait et du fromage de 8,8%, des poissons frais de 8,6% et des dérivés de céréales de 7%. Par contre, les prix des fruits secs ont enregistré une baisse sur un an (-4,3%). S’agissant des produits manufacturés et des services, ils ont connu une hausse de 8,4% sur un an, et ce en raison de l’enchérissement des produits pharmaceutiques de 4,1%, des matériaux de construction de 11,2%, des produits de l’habillement de 9,8% et des produits d’entretien courant du foyer de 5,9%. Pour les services, les prix ont bondi de 4,7% sur un an. Cette augmentation est due à la hausse des prix des services des restaurants, cafés et hôtels de 7,1%, des services de santé de 4,1% et des loyers de 4,4%. Les prix à la consommation augmentent de 0,8% en mars 2022 En ce qui concerne les prix à la consommation, ils ont connu une hausse de 0,8% sur un mois, progressant ainsi en mars 2022 de 0,8% contre 0,3% au mois de février et 0,7% en janvier. Cette augmentation est principalement liée à la hausse des prix de l’alimentation de 1,1%, des prix des boissons alcoolisées et tabac de 1,4%, des prix des articles d’habillement et chaussures de 1,3%, ainsi que les prix des biens et services de transport (+1%). En variation mensuelle, les prix des produits alimentaires ont évolué de 1,1%, principalement en raison du renchérissement du groupe ” eaux minérales, boissons gazeuses et jus de fruits ” de 2,7%, des prix des viandes bovines (+2,3%) des prix des légumes frais (+2,2%) et des prix des produits dérivés de céréales (+1,3%). En mars, les prix des produits de l’habillement ont également augmenté de 1,3% en raison de la hausse des prix des articles d’habillement de 1,4%, ceux des chaussures de 1,2%, ceux des tissus de 1,3% et ceux des accessoires divers de 1,4%. Les prix des biens et services de transport ont augmentent de 1%, principalement en raison de la hausse des prix des dépenses d’utilisation des véhicules de 1,8%, et ce suite à la mise en application de la nouvelle tarification des carburants.